28 septembre, 2009

Guatemala


On me dit que de passer la frontière sur la Trans-américaine est dangereux. On me dit que de passer la frontière le lundi c'est la journée la plus occupée. On me dit que d'arriver en plein milieu de la journée aux douanes est une très mauvaise idée, car c'est fermé ou très très lent. On me dit qu'il va avoir des dizaines de "passeurs" qui veulent te soutirer de l'argent contre leurs services non-nécessaires. On me dit que les policiers près des douanes sont véreux et vont t'arrêter pour te soutirer de l'argent...
Eh bien... J'ai fait tout ce que je ne devais pas faire et... tout a bien été. Aucun délais, aucune attente, des douaniers gentils et serviables. Et ça m'a couté 13 quetzal pour fumiger la moto, et 40 quetzal pour importer la moto... Et aucun problème. J'ai rencontré pleins de policiers.. Aucun arrêt...
Mais je dois être chanceux, car j'ai été averti plusieurs fois par les locaux de faire attention à la police...
La seule différence à la frontière entre le Mexique et le Guatemala, c'est la couleur des bannières au dessus du chemin...

3 commentaires:

msfkat a dit...

Comme quoi, faut pas toujours se fier à ce qu'on nous dit. ;-)

Katia

Anonyme a dit...

Toujours la faute de la police lolllll
Guy

Les projets Amistad PBP et Amistad Guatemala a dit...

Bonjour et félicitations pour cette expédition. Je m'apprête à partir pour un séjour de 3 mois au Guaté avec mon véhicule. Je cherche une assurance qui ne semble pas exister. La solution est-elle d'importer le véhicule, ne serait-ce que temporairement, pour pouvoir l'assurer. Si vous pouviez m'aider, ce serait super. pdemuy@yahoo.ca