22 septembre, 2009

Cascada Chiflon




Bon, le "Deal" était celui là, on va visiter les cascades de Chiflon à 2 heures et demies de route de Tuxtla à condition que je conduise pour le retour. D'accord.
On part le matin.. et la route est belle..euh... en commençant je veux dire...
On arrive aux cascades, qui sont belles et majestueuses... Parsemée de table tout au long des cascades pour se faire une bouffe, et pour aller se baigner... Très très jolis.
Toutefois.. on reste un peu beaucoup.. on est très bien... mais on s'aperçoit qu'il faut partir vers 4h30. Il faut penser qu'ici le soleil se couche tôt... Et j'avais vu la route...
Alors... on pars... et la route est disons.. parsemée.. c'est un beau mot celui là, ça fait deux fois que je l'utilise... Donc.. La route est parsemée, trois, de trous.. Vous voyez le pluriel... Ben c'est pas assez. Il y a de petits trous, des moyens et des grands, ah oui, j'oubliais les très grands ainsi que les profondeurs insondables(pi).
Alors.. j'essaie de conduire l'auto en évitant les trous.. on se promène d'un bord à l,autre de la route en évitant les trous et.... J'espère que vous n'avez pas oublié ce qu'il y a le plus souvent sur les routes mexicaines... OUIIIIII.. c'est ça... les topes.... Donc, j'évite les trous, les topes.. que l'on peut pas vraiment éviter, il faut juste arrêter l'auto, non... pas ralentir, arrêter l'auto et avancer à un rythme de 1km heure, En essayant de passer en diagonale, sinon... le topes racle le fond de l'auto. J'évite aussi les chiens, les ânes, les chevaux, les personnes, les camions qui roulent extrêmement vite et les autres qui n'ont que deux vitesses, arrêté et un peu plus rapide, et les poules. Faut pas oublier les vendeurs de quelques choses et les quêteurs, qui mettent une corde en qui barre la route et qui sont en plein milieu avec un main ouverte...
Donc.. j'arrive à me sortir assez bien... AH oui, j'avais oublié de vous dire qu'environ au milieu de la route, il y a un village qui est amoureux des topes. Il y en a au moins une quarantaine de topes. Pour vous donner une comparaison, habituellement un village comporte 2 topes.
Alors, au retour... On passe deux stations d'essences, puis Junuen me dis.. à la prochaine station... j'aimerais arrêter... (entendre ici numéro 1(qui veut dire pipi))... héhé... Il n'y avait que trois stations d'essence en s'en venant. Une au tout début et deux à la fin...
Je suis concentré sur la route et tous ce qui peut m'empêcher d'atteindre Tuxtla...
Et après un bon 30 minutes... Junuen se torture un peu plus... on arrive au village des topes... Que de joie... Pour moi, ça va... La relation que j'ai avec les topes ne peut pas aller mieux... Je les respecte, mais je ne les aimes pas... Junuen à mes côté semble les détester en ce moment...
Après avoir franchi l'étape de la torture de suspension.. on arrive à l'étape des trous monumentals, mon-u-mental... C'est des pi (allez voir plus haut)l'un à la suite des autres...mais.... difficultés supplémentaires. L'orage tombe. Ce n'est pas une averse... C'est un déluge... et... le soleil n'est plus là... Que de joies...

J'ai presque réussi à tout éviter... Le dernier trou... oui.. le dernier, l'ultime trou... Y'en a pas d'autres après lui.. mais c'est toute une finale... BANG!.... J'arrive pas à l'éviter...L'enjoliveur proteste en quittant la roue...
Fiou!... pas de bris...
Pour finir l'histoire, on est arrivé à Tuxtla et l'histoire se termine bien...

Ah oui, on s'est arrêté à la troisième station d'essence..

3 commentaires:

Stéphane Thibault a dit...

En voyant tes photos alors que la pluie tombe averse ici sans que je n'aie eu le temps d'aller mettre ma toile sur ma moto, je me suis tout de suite dit: « Ouein, ça ne veut pas dire tout à fait la même affaire ici quand je dis que je prend souvent des douches à moto... » !

Toutefois en lisant le message, je viens de gagner un respect renouvelé pour les squeegees en ville qui ont — jusqu'à présent — eu la gentillesse de ne pas me faire le coup de la corde à linge ! Qui aurait cru ? ; )

msfkat a dit...

À te lire, on imagine fort bien les trouSSS ;-)

Katia

Anonyme a dit...

Tu devrais vraiment écrire un livre tellement tu nous fais vivre tes expériences de façon si réelles! J'imagine très bien les tops lol
Bonne continuité!
Nancy