27 août, 2009

San Pedro, Tlaquepaque





Aujourd'hui, j'ai visité San Pedro, un quartier de la ville Tlaquepaque. Une bien belle ville historique avec de très bons restaurants. Avec un déjeuner gargantuesque, et un frapuchino moka... Ben meilleur que Tim Horton. J'ai pas pu m'enpêcher de penser à l'annonce de café pour un distributeur d'essence... Por un Emperador!!!!!!!!!!! lorsque j'ai commandé mon déjeuner "Un Emperador"... Je ne me gratte pas la bédaine cependant...
J'ai visiter les lieux.. et je dois dire.. wow.. Avec une quantité d'oeuvres d'arts dans la rue.. c'est inspirant...Je vous laisse un petit extrait avec cet article. J'ai eu le plaisir de visiter ces lieux avec l'aide et guide Alexandro, le fils de Rosario. La statue du gars qui pointe est une des préférée d'Alexandro.
J'ai compris quelque chose... Les mini-jupes d'écolières ne sont pas si mini que ça, c'est qu'elle rapetissent au fur et à mesure qu'elle s'éloigne de l'école. Plus on est loin de l'école, plus elles sont inexistantes... J'ai pu examiner le phénomène... Je me souviens de ma mère qui me disait ça aussi, lorsqu'elle était à l'école... les jupes s'enroulaient sur elles mêmes...
Alexandro m'a fait manger de la crème ( et le mot est tout à fait approprié) glacée. J'ai mangé celle nommée Chongo... ARGHHHHHHHHHHHHH.. une chance que je n'ai plus de vésicule biliaire. Et en bon québécois... Écoeurant!!!!!!!! ( pour les mal-lisants, ça veux dire que c'est très très très bon)
Peut-on dire les maux lisants?
Digestion intense oblige.. la fatigue prends sa place dans nos corps respectif. Alors on prend l'autobus pour revenir à Guadalajara... euh... Bon... je dois dire que l'expérience est intense. coeur sensible... s'abstenir... premièrement... il y a des bareau pour se tenir... c'est pas pour rien... vraiment... ils ont une utilité... le chauffeur ne se rends vraiment pas compte qu'il transporte des être humains... Avoir su... je m'aurais attaché à un poteau... Les routes, elles ont des trou.. Ce n'est pas à cause de du gel hivernal qu'il y a des trous... ça fait joli.. c'est tout.. Avec la vitesse du dit bus... je vous dis que tu tiens fermement ce que tu peux te tenir... et le frein... parce qu'il est capable de freiner ce bus.. on passe de 80kmh à 0kmh en moins de secondes qu'il m'a fallu pour l'écrire.. c'est pour dire...
j'étais content d'être arrivé...

Ce soir.. je retrouve ma chérie (ma moto) pour la route vers le Calpuli...

1 commentaire:

msfkat a dit...

Tu sais, la longueur des jupes là-bas, c'est un peu comme la tuque ici qui disparaît plus on approche de l'école! :-P