23 janvier, 2010

Chili






L'arrivée au Chili a fait une place en moi pour une surprise. C'est CHER!

Antofagasta, est une ville très chère parce qu'il y a beaucoup de mine de cuivre. Aprèes la traversé du désert et la fin de la route de sable-terre-roches-corogations-poussières-sable-roches-terre-trou-retrou-poussières-pourssières, on a enfin touché à de l'alsphate... C'est fou comment on peut aimer une route juste parce qu'elle est asphaltée...
Donc, aprèes cette route, nous roulons sur de l'alsphate magnifique et nous traversons les restant du désert... c'est ce que je pense mais je suis dans l'erreur....

An attendant la suite.. On arrive à Antofagaste et on a de la misère à trouver un hôtel. Pour la première fois dans ce voyage... tout est plein... On arrive à trouver un hôtle minable pour 20 000 pesos, ce qui veut dire 40 dollars U.S. Et la chambre est dans le sous sol, ça sent l'humidité et les égouts. Et il n'y rien d'inclu. à part la pseudo eau-chaude...

Le lendemain, on prends la décision de camper le plus souvent possible au CHili. Mais, J'ai rien pour camper. Je dois m'acheter un sac de couchage ainsi qu'un matelat. Je vais utiliser la housse de la moto comme tente. Donc on va au centre d'acaht et pendant ce temps Obi va régler sa chaîne.

À mon retour, il me dit que ça chaîne est fini et qu'il faut la changer maintenant...

ALors on part à la recherche d'un garage et on trouve assez rapidement, mais on ne trouve que des chaînes chinoises. (TRÈS TRÈS CHEAP)

Avec totu ça, on quitte Antofagasta sans manger vers 11 h 30 en direction du sud...

EN peu de temps, on se rends à la "main" dans le désert... Photos

Puis on traverse le tropique du capricorne.

et l'on dort dans le désert, près de Serena, près de la mer...

Mon organisation est pas mal... Mais il manque de l'eau chaude...

Le lendemain on va chercher une boulloire qui se brache dans la prise 12 volts de la moto.

Idée qui semble géniale...

Mais ça vide la batteries, même si je fais fonctionner le moteur pour la majorité du temps... Car le soir d'aprèes... on se fait un merveilleux thé, mais je ne peux repartir la moto... Je suis en pleine montagne, au sud de Ovalle, je peux repartir avec la compression, mais il faut être sur la route pour ça... Je peux tu dire qu'une V-Strom c'est lourd à pousser en montagne sur un terrain très inégal avec beaucoup de roches!!!

Ya des idées qui semble bonne comme ça...

Puis j'ai rencontré les courreurs du Raid Atacama.. Une super belle gang de tripeux...

Puis.. l'arrivée à la très chaude (température) Santiago. Magnifique Ville!!! Mais on est dans la deuxième ville la plus cher au CHili. très proche de la première, Antofagasta.
J'arrive au concessionnaire, après deux heures de tournage en rond dans la ville en pleine circulation, et le gars me dit qu'il ne peut rien faire avant lundi. Et on est vendredi.

Heureusement, j'ai rencontré un gars qui parle le français, car ici les chilien parle un espagnol unique au monde avec une vitesse surprenante et lorsque l'on demande de parler plus lentement, il répete dans les même mots à la même vitesse... charmant!

IL Maide à trouver un autre garage qui peut faire la job. C'est à dire changer le filtre à l'huile, le filtre à air, changer les seals (retener) intérieur et extérieur de la suspension avant et aussi changer le seal de la push rod et ... j'oubliais, quitte à tout faire ça... changer l'huile, car on doit vider l'huile de toute façon. Et acheter un pneu avant... mon Karoo 2 fond à vu d'oeuil...

560$... %?$@?%#$?#%$@?#%@?%@ $%@?%#?&@#$@5

ah ben... ya pas juste mon pneu qui fond... mon porte-feuilles aussi...

Définitivement, On doit quitter l Chili... trop cher

Direction sud au plus vite... Dans 10 jours on veux être à Ushuaia... La fenêtre dans le temps se ferme de plus en plus.. au plus tard, la fin de la deuxième semaine de février on doit être rendu à Ushuaia... puis.. revenir....

Lundi matin... Route route et route... Et camping dans ma housse de moto...

et la suite... c'est que le désert se poursuit jusqu'à l'entrée de Santiago... MAGNIFIQUE!!!

3 commentaires:

Stéphane Thibault a dit...

«Dans 10 jours on veux être à Ushuaia... La fenêtre dans le temps se ferme de plus en plus.. au plus tard, la fin de la deuxième semaine de février on doit être rendu à Ushuaia... puis.. revenir....»

Si tu penses que le temps passait rapidement depuis ton départ, attend de voir le décompte du retour… ; )

Superbe photo la main du désert. Bonne fin de semaine mon vieux : )

Anonyme a dit...

Cher Philippe,

Que de mal pour poursuivre un rêve mais en même temps que de découvertes!

Malgré l'adrénaline qui sera moins grande, je crois que tu apprécieras le confort de ta maison et retrouver ton amoureuse pour partager tout cela au fil du temps.
Bonne route ainsi qu'à ton coéquipier!

Affection,

Bellemanxx

Anonyme a dit...

Chapeau pour la photo de la main.
Je suis vraiment fier de toi Phil et un peu jaloux...
Guy